Jean-Marc Ayrault, militant du mécénat et des fonds de dotation

« Une action qui a un sens politique. La Culture, mais la Culture pour tous, accessible à tous en s’en donnant les moyens ». 


C’est la position très convaincue de notre Premier Ministre, alors qu’il était encore Maire de Nantes en 2011, en faveur du fonds de dotation créé par la ville pour donner accès à tous, en particulier aux publics des « quartiers » et aux personnes handicapées, aux célèbres « Folles Journées de Nantes ». Jean-Marc Ayrault se félicitait du soutien apporté par des entreprises mécènes qui avaient permis de mettre en place ses programmes.
Je me permets de rappeler à Monsieur le Premier Ministre l’intérêt de cette démarche et le risque que son Gouvernement prendrait à réviser les dispositions fiscales du mécénat dans la prochaine loi de Finances. Lorsqu’un festival prestigieux comme celui de Nantes fait appel au mécénat pour mieux partager la Culture, comment peut on risquer de compromettre les moyens d’initiatives plus modestes ? 
Stéphane Godlewski

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *