Désormais Versailles se fait gratter pour se financer !

Signe des temps, la Culture gratte les fonds de tiroir… ou se fait gratter pour financer ses équipements sociaux. C’est ainsi que le prestigieux Château de Versailles a vendu ses droits à la Française des jeux (FDJ) pour un nouveau jeu à gratter ayant pour décor la célèbre galerie des Glaces. Les 21 millions de joueurs, qui misent en moyenne 4 € chaque semaine peuvent, avec cette nouvelle série, gagner de 5000 à 30000 €. Le ticket, vendu 3 €, comprend trois surfaces de jeux (glaces, lustres, parquets), chacune d’un gain maximal de 10000 €. Au total, 24 millions de tickets sont mis en vente.

Selon la Française des jeux, « Cette opération s’inscrit dans notre politique des jeux éphémères qui durent quelques mois, indique-t-on à la. Nous choisissons des thématiques à la mode, avec une valeur symbolique forte. Le château de Versailles est sûrement le monument le plus évocateur pour tous les Français. ».

Partie intérieur du jeu "Le château de Versailles" 47601

Le domaine royal, visité chaque année par 6 millions de touristes, profite de ce partenariat commercial. « Le château de Versailles est une marque déposée, chaque entreprise qui l’utilise paie une redevance. Nous vivons uniquement de nos fonds propres, ce genre de partenariat permet de financer nos activités. Par exemple, nous allons utiliser cet argent pour l’accessibilité aux personnes handicapées. Un ascenseur adapté sera installé dans l’aile droite du château, au bout de la galerie Histoire, indique-t-on au château. Cependant, en termes d’image, le château vit très bien par lui-même. »

Gratter la Galerie des Glaces pour gagner 30 000€ et financer le Château, il y a quand même quelque chose d’étrange dans cette équation. On se gratte quand les pyramides pour le Louvre, les gars ?

Stéphane Godlewski
Sources : FDJ, Le Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *