En Bretagne, les PME mécènes financent des menhirs artistiques !

 Pour prolonger mon article précédent sur le « mécénat de proximité », voici un exemple très original initié par un club de PME bretonnes cet été : la « Menhirs Parade » ! 

La Menhir Parade est une exposition itinérante de « menhirs artistiques » organisée par le  Club des Entreprises Ouest Côtes-d’Armor (CEOCA), qui a mobilisé 35 sociétés mécènes. Les objectifs de l’opération étaient de soutenir la création contemporaine et valoriser les savoir-faire bretons en exposant, à travers les Côtes-d’Armor, 35 menhirs (de plus de 2 m de haut) peints par des artistes et ce, de mai à septembre 2012.
La Cow Parade version bretonne
« Cette année, nous voulions créer l’événement, précise Laure Dubois, membre du CEOCA et dirigeante de l’agence de communication Coqueliko. Nous nous sommes inspirés de la Cow Parade, exposition de vaches customisées par des artistes. Un événement américain qui a fait le tour du monde. Restait à le mettre à la sauce bretonne : nous avons donc opté pour le menhir. »
35 entreprises, séduites par le concept, ont donc acheté un menhir vierge (de l’ordre de 700 € HT) qu’elles ont confié à l’artiste de leur choix. « Cet événement est l’occasion de réunir deux mondes qui ont rarement l’occasion de se croiser : l’entreprise et l’art. C’est une formidable aventure humaine, faite de belles rencontres, s’enthousiasme la dirigeante. Ce projet collectif nous permet de valoriser notre secteur économique, de démontrer notre dynamisme et ce que nous sommes capables de faire. » En effet, les chefs d’entreprise ont organisé l’événement de A à Z, en mettant la main à la pâte en fonction de leurs domaines de compétences.
Une vente aux enchères solidaire en conclusion 
L’exposition a sillonné les Côtes-d’Armor durant tout l’été. La Menhir Parade sera clôturée à la Toussaint 2012 par une vente aux enchères au profit des artistes qui percevront 75 % du prix d’adjudication de leur œuvre. Le solde sera reversé à une association caritative régionale, les « enfants de Trestel » d’aide à l’enfance en difficulté.

Le mécénat de proximité ne rime pas seulement avec patrimoine. La culture peut être drôle et populaire !

Stéphane Godlewski

Source : Carine GUICHETEAU – chef d’entreprise.com
Menhir Parade : www.menhir-parade.fr. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *