Michael Lonsdale s’engage pour un monastère en construction

 Le cabinet AnthineaFox, spécialisé dans l’accompagnement du développpement des ONG et auquel je collabore, vient de réaliser le clip publicitaire interactif « chutchut » pour les moines de Sainte-Marie de la Garde, dans le Lot-et-Garonne,  avec le comédien Michael Lonsdale dans le rôle principal, destiné à mieux faire connaître leur monastère en cours de construction. 

« Les moines ont beau être retirés du monde, il est légitime que l’on puisse faire connaître la vie monastique et aujourd’hui internet est un des moyens formidables pour pouvoir transmettre ce message à nos contemporains », a expliqué à l’AFP le père Marc, prieur du monastère. 
Ce clip interactif met en scène Michael Lonsdale, « frère Luc » dans le film bouleversant Des hommes et des dieux en 2010, qui quitte sa trépidante vie parisienne pour se retirer, le temps d’un week-end, à Sainte-Marie de la Garde. Après avoir fait entendre les chants de la douzaine de moines bénédictins que compte ce monastère, le comédien invite l’internaute « à venir se ressourcer » et écouter « la qualité de la prière ». 
Les objectifs de ce clip sont « de faire connaître la vie monastique (…), l’édification d’un monastère en ce début de 21e siècle et de nous aider à le bâtir » via un appel au don,a indiqué le père Marc. 

« Quelqu’un pour qui la prière compte »

Cette vidéo a été réalisée au cours de l’hiver dernier. Pour le tournage, le célèbre comédien s’est rendu au monastère, partageant des offices avec les prêtres ainsi qu’un dîner, au cours duquel les moines lui avaient fait la surprise d’inscrire « frère Luc » devant son couvert. « Quand il a vu ça, j’ai vu son regard s’illuminer », se souvient le père Marc qui a été « heureux » que l’acteur accepte de participer à ce tournage car « c’est quelqu’un pour qui la prière compte ». 
De leur côté, les moines, que l’on voit prier dans le clip, se sont contentés de « prier comme il se doit » même s’ils se sont prêtés de bonne grâce à la vidéo, même si elle « n’est pas dans nos habitudes », a reconnu le religieux. 
Les travaux d’agrandissement du monastère, où les premiers moines de l’abbaye de Barroux (Vaucluse) se sont installés en 2002, ont commencé en 2010 et sont financés en partie par les dons faits sur leur site « jeconstruisunmonastere.com ». Depuis quelques mois, ils accueillent jusqu’à sept retraitants et les travaux d’agrandissement devraient être terminés en 2013. 

Le clip : http://flash.chutchut.fr/

Stéphane Godlewski

/www.anthineafox.fr
avec Reuters 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *