Les oscars du mécénat ADMICAL 2012 valorisent la Culture

Organisée par ADMICAL à la Bibliothèque Nationale, la 28ecérémonie des Oscars du mécénat d’entreprise a eu lieu le 13 novembre avec notamment un nouveau prix, « l’Oscar Jacques Rigaud du mécénat culturel », fondateur d’AMICAL, destiné à encourager ce secteur en difficulté.
Les Lauréats ont été appréciés selon plusieurs critères : la pérennité de leur engagement, l’originalité et le professionnalisme de leur intervention, l’implication de leurs salariés, ainsi que l’importance des moyens mis en œuvre. 
Les jurys des Oscars, présidés  cette année par Mercedes ERRA, fondatrice de BETC, présidente exécutive d’Euro RSCG Worldwide, et Jean-Michel RIBES, auteur, metteur en scène et directeur du Théâtre du Rond-Point.

Deux Oscars existants ont été décernés  : 

  • Oscar Admical du mécénat d’entreprise : fondation ELLE
  • Oscar Admical-PME : Fondation Mécène et Loire
et également pour la première fois en 2012 :
  • Oscar Jacques Rigaud du mécénat culturel, en hommage à Jacques Rigaud, figure emblématique du mécénat et de la culture : Neuflize OBC / Neuflize Vie et Doublet
  • Oscar du nouveau mécène (récompensant les actions de mécénat de moins de 3 ans) : Fondation Legallais
  • Oscar du mécénat international : Fondation Veolia Environnement

Les entreprises sont 40 000 en France à s’impliquer dans des enjeux de société, à soutenir des causes variées en leur donnant de l’argent, du temps et des compétences. Pourtant, les entreprises qui pratiquent le mécénat le font souvent en toute discrétion, cherchant avant tout à se rendre utiles, à aider leurs bénéficiaires en développant la fierté d’appartenance de leur collaborateurs et à créer un dialogue avec la société civile, riche de sens et d’apports mutuels.
Les Oscars d’Admical sont là pour récompenser et mettre en lumière les entreprises mécènes les plus innovantes, qui s’engagent pour l’intérêt général en apportant de vraies réponses, utiles et efficaces, à des problèmes de société.

Pour ma part, j’ai été particulièrement touché par la Fondation Legallais, courageuse PME de Basse Normandie (et seule à pratiquer le mécénat dans sa région) et par la Fondation Mécène et Loire réunissant une trentaine d’entreprises dans une action culturelle et sociale commune.

Stéphane Godlewski
Source : Admical

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *