Un appel lumineux aux dons lancé par l’Opéra de Paris

L’Opéra national de Paris et l’Association pour le Rayonnement de l’Opéra national de Paris (AROP) lancent un appel aux dons pour inviter tous ceux qui le souhaitent à se mobiliser pour restaurer la Ceinture de Lumière qui entoure le Palais Garnier à Paris.

Patrimoine d’exception. La Ceinture de Lumière du Palais Garnier,  place de l’Opéra à Paris, est composée de 60 éléments de décoration et d’éclairages extérieurs, qui enveloppent le monument et éclairent ses abords. Cet ensemble se compose de 22 lampadaires, 2 candélabres, 22 cariatides, 4 colonnes pyramidales, 8 colonnes rostrales et 2 colonnes impériales.

Depuis la construction du Palais Garnier en 1875, la Ceinture de Lumière n’a bénéficié d’aucune action de restauration spécifique. Au-delà de la rénovation des éléments actuellement en place, des travaux devraient permettre aussi de restaurer et de réinstaller les éléments les plus dégradés qui avaient été mis en réserve. Ils révéleront ainsi au public l’exceptionnelle beauté de ce patrimoine.

  Quatre mois pour participer. L’État finance aujourd’hui l’intégralité de la restauration des façades du Palais Garnier. Cependant aucun moyen n’a pu être dégagé pour sauver la Ceinture de Lumière. Particuliers et entreprises sont donc invités à se mobiliser en apportant leur concours. Cet appel aux dons, qui a débuté le 8 février, s’étendra sur une durée de 4 mois. La somme recherchée lors de cette souscription est d’environ 1 million d’euros.
Les travaux, menés seront pilotés par l’OPPIC, l’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture.


  Appel aux dons : comment participer ? Particuliers et entreprises pourront adopter un élément de la Ceinture de Lumière (cariatides, candélabres, colonnes ou lampadaires) en finançant ainsi l’intégralité de sa restauration.
Ils pourront également contribuer spécifiquement à la restauration d’un élément, en faisant un don libre sur le site ceinturedelumiere.fr, spécialement mis en place à l’occasion de cette campagne inédite.

Les donateurs bénéficieront bien entendu des avantages fiscaux habituels prévus par la loi sur le mécénat. Par ailleurs, pour les remercier de leur générosité, l’Opéra national de Paris proposera à tous les donateurs des gratifications : invitation à la cérémonie d’inauguration, visites de chantier, apposition de son nom sur une plaque fixée sur l’élément restauré… L’occasion de s’offrir un petit coin de patrimoine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *