Fundraiser, un métier d’avenir, créateur d’emplois

Alors que le chômage a atteint cette année un record historique, le magazine Capital passe en revue « les 20 métiers qui ne connaissent pas la crise » et qui embauchent (quand même). Le beau métier de fundraiser fait son entrée dans ce palmarès en 13e position (voir page 7).
« Historiquement présent dans l’univers associatif et humanitaire, ce métier a conquis l’enseignement supérieur par le biais des fondations d’université ou de grande école. Le fundraiser peut aussi travailler en agence
 de conseil, où il effectue des
 missions auprès de clients », indique le site, qui évoque le Certificat Français du Fundraising délivré par l’AFF, et estime le salaire de base à 30 000 euros bruts annuels… Enfin une bonne nouvelle pour la jeunesse de France !
Source : AFF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *