Jean-Claude Gaudin remercie Ryanair pour un mécénat non réalisé

Jean-Claude Gaudin remercie Ryanair pour un mécénat non réalisé

Promue «Citoyen d’Honneur» par Jean-Claude Gaudin, malgré une condamnation début octobre pour travail dissimulé, la compagnie irlandaise est félicitée pour un mécénat auquel elle n’a pas participé.

Michael Cawley, directeur général adjoint de Ryanair, faisait partie de la quarantaine d’investisseurs reçus à Marseille par Jean-Claude Gaudin le 18 octobre dernier. Tout sourire, le numéro deux de la compagnie irlandaise à bas-coût s’est vu remettre des mains du maire la médaille de Citoyen d’honneur, quinze jours après la condamnation de l’entreprise pour travail dissimulé.

«C’est extrêmement choquant», résume, furieux, le président du Syndicat National des Pilotes de Ligne (SNPL), Yves Deshayes. «On décore une entreprise déclarée hors-la-loi il y a quelques jours, qui a cherché à verser le moins d’argent possible à notre pays», explique-t-il au Figaro.

Installé à Marseille depuis 2007, Ryanair a été condamné le 2 octobre dernier par le tribunal correctionnel d’Aix-en-Provence à près de 9 millions d’euros de dommages-intérêts pour avoir enfreint le droit social français. Depuis l’ouverture de sa seule base hexagonale, la compagnie a soumis ses 127 salariés au droit du travail irlandais, sans jamais avoir déclaré son activité au registre du commerce français.

Ryanair récompensée pour un mécénat… auquel elle n’a pas participé

En remettant une médaille à Michael Cawley, Jean-Claude Gaudin explique avoir voulu remercier l’un de «ceux qui ont soutenu Marseille-Provence 2013 en participant au fonds de mécénat créé par la Ville». Sauf que Ryanair n’a pas versé un centime à ce fonds. Elle n’y a pas participé, comme le montrent les brochures officielles.

«Air France avait négocié l’exclusivité en tant que compagnie aérienne, confirme au Figaro Hugues de Cibon, directeur du mécénat de Marseille-Provence 2013. Elle n’acceptait de devenir partenaire officiel qu’en cas d’exclusivité». Montant du soutien d’Air France à Marseille-Provence 2013: plus de 500.000 euros, essentiellement des dons en nature. Une participation financière qui n’aura pas suffit à lui valoir la même médaille que Ryanair: joint par Le Figaro, l’antenne marseillaise d’Air France dit n’avoir été «ni décorée, ni conviée» à la cérémonie.

Même au plus fort de l’affaire sur les emplois irlandais, Jean-Claude Gaudin a toujours eu une attitude bienveillante envers la compagnie à bas-coût, qui prétend permettre de «maintenir 1650 emplois sur la région Marseille-Provence». Pendant le vrai-faux départ des quatre avions irlandais basés à Marseille, en octobre 2012, le sénateur-maire a clairement pris la défense de la compagnie,fustigeant dans un communiqué le «comportement irresponsable» des syndicats à l’origine de l’action en justice.

«Jean-Claude Gaudin sait très bien qui il décore, regrette Yves Deshayes, du SNPL, ce n’est pas une maladresse mais un geste clair de soutien». Un soutien qui n’a pas échappé au nouveau «citoyen d’honneur» Michael Cawley. «Nous sommes ravis d’être reconnus aujourd’hui à Marseille et de recevoir cette médaille», s’est félicité le directeur général adjoint de la compagnie. Flairant la bonne publicité, il en a profité pour lancer une offre spéciale temporaire sur «des milliers de billets d’avions».

Source : Le Figaro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *